Quel type de prêt convient au financement d’une rénovation ?

pret travaux

En tant que propriétaire, vous devez psychologiquement vous préparer à l’entretien et à la rénovation de votre bien. Mais le vrai problème reste l’aspect financier. Les travaux de rénovation peuvent coûter une vraie fortune et ce en fonction de l’état du bien. Financer des travaux de rénovation est un luxe que peu d’entre nous peuvent se le permettre. La majorité devra fatalement recourir à un prêt. Mais quelles sont les offres de prêt destinées à la rénovation ?

Première option : le prêt travaux

Le prêt travaux est le prêt rénovation par excellence. Il est spécialement destiné à financer les travaux de rénovation de la maison. Ce prêt peut financer la rénovation de la salle de bain, la réhabilitation complète de la maison jusqu’à l’extension de cette dernière. Il s’agit d’une formule de prêt affecté qui doit impérativement être destiné à la réalisation de travaux précis. L’obtention du prêt se fait sur présentation de devis dressé par un professionnel. Le non-respect de cette destination peut notamment vous exposer à des risques de poursuite pour détournement de crédit.

En tant que prêt affecté, le prêt travaux ou crédit rénovation présente des avantages significatifs, notamment en ce qui concerne le taux d’intérêt. Celui-ci est généralement fixe et moins élevé qu’avec toute autre forme de prêt à tempérament. Le montant est quant à lui plafonné à 75000€.

Deuxième option : le prêt personnel

Le prêt personnel constitue le prêt à tempérament le plus accessible. Il s’agit d’un prêt sans justificatif que vous pouvez librement affecté à tout type de projet. Il peut donc être utilisé pour financer des travaux de rénovation.

Son principal avantage est sa flexibilité. Si vous avez le projet de rénover votre maison mais que vous n’êtes pas encore fixer entre le rafraichissement de la salle de bain ou la construction d’une véranda, le prêt personnel est le crédit idéal. Vous pouvez obtenir votre prêt sans devoir présenter un devis. Au cas où vous changerez d’avis, vous pourrez également utiliser la somme pour un autre projet, que ce soit des vacances ou l’acquisition d’une nouvelle voiture.

Ce prêt est également plafonné à 75000€. Toutefois, le montant généralement concédé tourne plutôt autour de 20000€. Le prêt personnel a néanmoins un inconvénient majeur, un taux d’intérêt nettement plus élevé qu’un prêt rénovation.

Troisième option : le crédit hypothécaire

L’évocation du terme crédit hypothécaire fait souvent penser à un crédit immobilier, un crédit qui finance l’acquisition d’un bien immobilier. Et pourtant, le crédit hypothécaire peut tout à fait être affecté à d’autres projets dont la rénovation. L’avantage avec le crédit hypothécaire est la somme conséquente que l’emprunteur peut obtenir. Le montant du crédit est indexé à la valeur de la maison hypothéquée. De façon générale, vous pouvez obtenir jusqu’à 80% de la valeur du bien. C’est donc le crédit le plus approprié pour les rénovations de grande envergure, celles que ne peuvent pas supporter les prêts travaux classiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *